L'ANC, une approche novatrice alliant interdisciplinarité & transversalité


Pour répondre aux enjeux individuels et sociétaux majeurs auxquels nous sommes aujourd'hui confrontés (performance et qualité de vie au travail, santé et développement durables...), Jacques Fradin et son équipe ont conçu une approche novatrice : l'Approche Neurocognitive et Comportementale ou "ANC".

 

L'appellation "ANC" recouvre, en effet, un modèle innovant et un vaste ensemble de méthodes, techniques et outils diagnostiques, thérapeutiques et pratiques pour mieux comprendre et gérer les comportements, allant de la psychothérapie (Thérapie Neurocognitive et Comportementale ou TNC) au management en passant par le domaine de la nutrition.

Pour en savoir plus

  • Pour en savoir plus sur l'ANC, lisez la suite et participez gratuitement à l'une des prochaines Séances Découverte organisées à Paris ou dans votre région par notre partenaire l'INC : voir l'agenda.
  • Pour en savoir plus sur la TNC, cliquez ici.
  • Pour en savoir plus sur les applications en psychonutritioncliquez ici.

L'Approche Neurocognitive et Comportementale (ANC)

L'Approche Neurocognitive et Comportementale (ANC) développée par l’IME est une démarche à la fois scientifique et pragmatique qui permet de mieux saisir le comportement humain en interaction avec l'environnement dans lequel il évolue (social, professionnel, écologique...). 


Elle s’inscrit dans le courant des Thérapies Cognitives et Comportementales (TCC) et s’enrichit de l’apport des sciences du cerveau et du comportement en mettant l’accent sur les liens entre les changements d’attitude et les structures cérébrales impliquées.


Grâce aux travaux que mène ou auxquels participe notre Laboratoire Psychologie & Neuroscience (LPN), cette approche transdisciplinaire contribue à faire progresser la recherche et intègre également en continu les avancées réalisées à travers le monde par d'autres équipes scientifiques spécialisées en thérapies cognitives et comportementales, en psychologie, en neurosciences, ou encore en sciences du management.


L'ANC est donc intrinsèquement novatrice dans son approche, mais aussi transversale puisqu'elle s'efforce de combler et de dépasser le fossé entre ce que certains appellent les "sciences dures" et les "sciences molles", entre la recherche et le terrain (entreprises, hôpitaux, écoles, etc.), entre les concepts et les applications (thérapie, coaching, management, organisation,  accompagnement du changement, etc.), entre la théorie et la pratique...

6 axes de travail

Historiquement, l'équipe Recherche de l'IME a travaillé autour de six axes de recherche clinique et de développement expérimental d'outils diagnostiques et thérapeutiques.


Ces six axes recouvrent les 3 dimensions individuelle, relationnelle et organisationnelle, qui s'interpénètrent et ne peuvent se gérer correctement sans être remises toutes trois en perspective.

Il est donc crucial de disposer d'outils fins, fiables et efficients pour poser le diagnostic juste et mettre en place les stratégies d'action adéquates.

Avec les cinq premiers axes, l'ANC permet de mieux comprendre nos modes de fonctionnement et savoir les gérer tant pour soi-même que dans ses relations aux autres (communication, management...) :
  • L'adaptabilité, capacité à recruter les ressources cérébrales (en particulier le cortex préfrontal) de l'Intelligence Adaptative pour innover, s'adapter en situation complexe ou non maîtrisée (changement...), et gérer ses émotions ;
  • Les motivations, en distinguant les motivations inconditionnelles, profondes et durables, des motivations conditionnelles, sensibles à l’échec et au manque de reconnaissance ;
  • Les comportements d'évitement social et de compensation (tendances addictives telles que l'hyperinvestissement émotionnel au travail, lit du workaholism et du burn out) ;
  • L'assertivité et la tendance à avoir spontanément plus ou moins confiance en soi et en l'autre, à s'affirmer ou non lors de rapports de force ;
  • Le stress sous toutes ses formes (stress de Fuite, de Lutte ou d'Inhibition selon que l'on est anxieux, tendu ou abattu).

Le sixième axe concerne l'interface entre les individus et l'organisation :

  • La "biocompatibilité" de l'organisation ou compatibilité de l'organisation avec le fonctionnement humain (l'organisation du travail, de la famille... est-elle biocompatible ou toxique ?).

Parmi les méthodes, techniques et outils phares de l'ANC, citons :

  • la méthode de Gestion des Modes Mentaux automatique et adaptatif (GMM) pour gérer son stress, développer son Intelligence Adaptative et être en pleine conscience de ses états internes et de la situation ;
  • les techniques de Communication ouverte et "ouvrante" ;
  • la méthode de Biosystémique pour rendre l'organisation "biocompatible" (compatible avec le fonctionnement humain)...